Archives pour la catégorie Wien

Et de 1…

Et voila, ça fait maintenant un mois que je suis parti !

Coté compteur j’en suis à 2500km, au lieu des 1500 initialement prévus. Ok, j’ai peut-être commencé un peu fort…
En même temps, c’est l’inconvénient de partir de France, le début n’est pas très dépaysant, du coup j’ai envie d’avancer plus rapidement pour découvrir autre chose que ce que je connais déjà. Et se balader sur l’EuroVélo c’est un vrai plaisir. Bref, j’avance à mon rythme…

Coté matériel, ça commence à se roder : 1 compteur HS, 2 plaquettes de freins HS, 1 alarme de vélo HS, 1 arceau de tente HS, 1 téléphone (moitié)HS. A ce rythme la, je vais finir à pied.
Du coup je commence à vérifier plus régulièrement mon matériel, plus particulièrement mon vélo. Un peu d’huile sur la chaine, on ressère les vis et vérification des cables plus régulièrement.

Coté pays, l’Allemagne:
Je garde un avis mitigé. Ils ont un réseau cyclable impressionnant, probablement l’un des meilleur au monde, toutes les routes que j’ai pu prendre étaient doublées d’une piste cyclable, aussi bien les grands axes que les routes de campagnes. Et toutes les nouvelles routes sont conçues ainsi, on ferai bien de s’en inspirer un peu en France. Le revers de la médaille c’est que l’EuroVélo relie toutes ces pistes entre elles, et on a l’impression de traverser le pays à coté des routes nationales. Du coup pour profiter un peu, il ne faut pas hésiter à sortir un peu et à visiter les villes.
Coté écologie on a beaucoup de retard. Partout, sur tous les toits les paneaux solaires fleurissent, et quitte à en mettre c’est le toit complet qui y passe. Dans tous les supermarchés, il y a des bacs de tri en face des caisses, pour jetter les sur-embalages.
Et sur la route, les Allemands sont extremement respectueux des cyclistes, la encore, on a de quoi progresser en France.
Pour ceux qui ont suivi mon parcours, vous avez pu voir un petit crochet par Munich, pas d’inquiétude, c’est juste l’appel d’une petite bière… (Merci Flo !).

L’Autriche
C’est comme l’Allemagne, en plus beau (coté paysages). Les 80 premiers km le long du Danhube sont magnifiques, pas de route, juste le fleuve et la piste cyclable encastrés dans la vallée. Ensuite on découvre les premières voitures mais on repart aussitot loin de leur route, sur notre route à nous (cyclistes), le réseau est on excellent état, et la pluspart des pistes sont neuves, un vrai plaisir pour venir jusqu’à Vienne.

Au programme des prochains jours, un peu de repos, visite de Vienne et on repart direction Bratislva.

Vélo

Image 1 parmi 18

Mon vélo au complet avec ses sacoches