New Zealand, South Island / Nouvelle Zélande, l’île du sud

New Zealand – South island
Here we are, on south island. After a nice crossing through Cook strait. Although north and south island are just few kilometers far, they remains very differents islands. The northern one is mostly hills, where the southern one host few bigs mountains (and some glaciers). But paradoxically the southern island is a bit easier to cycle (ve are following valleys) but the climbs are harder (that’s, when we are not following valley anymore…).

So, we arrive in Picton, from here, we take the western road, then we’ll get down along the coast then cross the south island and get back by the eastern coast…

Almost arrived on south island that we are welcomed by a NZ family, Naomi, Mikael and their two daughter (Courtney et Cushla) and quickly girls adopted us and we are requisitioned to play cards. Our first days in south island are not so quietly, the first valley is a bit boring (80 straight kilometers and headwind) but as soon we leave it, landscapes and back country valley are lovely, and give us back our moral.

As on north island, there is lot of bike trails (MTB) that we use to avoid traffic… Still unadapted to our heavy loaded touring bikes, it remains a good alternative to the heavy traffic of main roads.

In south (as in North) it’s difficult to know the weather forecast, headwind in the morning switch to tailwind in the afternoon (or not…). The weather is a bit capricious, we know that the south west coast was synonim of rain jacket, and we checked it. Hard to describe landscapes on that coast, it was white and rainy. But as soon we leave it, we get nice weather back, and bike trails 🙂

In the course of meetings we adjust our itinerary, and on the way. We met Alice and Jeremy (through Warmshowers) and we realize that Alice was living on the same street as Marion 20 years ago. World is small !!. A bit later we met Toby and Kate, that I met on the road two years earlier, in Uzbekistan (they also are on warmshowers.org). Still some trails and we are back in the north (of south island).

Before leaving, a last preview of what NZ can be… on the night from November 13th to 14th, a earthquake of 7.8 magnitude shake us, it have been at 150km form the place where we were camping. During the night, the feeling is strange, probably more because we were sleeping directly on the floor… It’s a bit like if some people were shaking our tent, during 30 seconds… then we had few replicas during next days. Finaly we don’t had anything, but Picton and Wellington harbor have been damaged.

We’ve been lucky, we are once again hosted by Naomi and Mikael before leaving south island, just perfect to have a good night while outside weather conditions are worst and worst, roads are blocked by landslides or floods. But we had our ship in time. We are going back to Wellington where we find our friends Patrick and Dolores before taking a train to Auckland.

We still have few days there, but Katie and Steven invited us to their christmas party (after that they’ll move to UK to have christmas party with Katie’s family). So, we spend our last days here in joy, good mood and Christmas party…

fr Version française

Nouvelle-Zélande – L’île du sud

Nous voilà donc arrivés sur l’ile du sud après une belle traversée dans les fjords de l’ile du sud. Autant les deux îles ne sont distantes que de quelques kilomètres, autant elles sont radicalement différentes. Celle du nord est composée majoritairement de petites collines, alors que celle du sud abrite de grandes montagnes  (et glaciers). Mais paradoxalement les routes sont plus plates sur l’ile du sud (on suit les vallées), mais les montées plus raides (là, c’est quand on ne suit plus les vallées…).

Nous arrivons donc à Picton, d’ici nous partons vers la cote ouest, pour ensuite descendre vers le sud et remonter par la cote est…

À peine arrivées que nous profitons de l’accueil néozélandais, nous sommes accueillis chez Naomi et Mikael et leurs deux filles (Courtney et Cushla) et nous sommes aussitôt adoptés par les filles et réquisitionnés pour jouer aux cartes. Les premiers jours ici ne seront pas de tout repos, la première vallée est assez monotone (une grande ligne droite de 80Km et un vent de face) mais aussitôt que nous la quittons, les paysages des vallées reculées se livrent à nous, et nous redonnent le moral.

Comme sur l’ile du nord, il y a de nombreuses pistes de vélo (VTT) que nous empruntons pour éviter les grands axes… Toujours aussi peu adaptées à nos montures chargées elles restent de magnifiques alternatives au trafic routier.

Au sud (comme au nord) difficile de prévoir la météo, le vent vient de face le matin, pour te souffler dans le dos dans l’après-midi (ou pas d’ailleurs). La météo elle aussi est capricieuse. On savait que la cote ouest rimait avec K-way, on l’a vérifié. Difficile de décrire les paysages sur la cote ouest, c’était blanc et pluvieux. Mais sitôt quittée la cote, on a retrouvé le beau temps et nos chemins 🙂

Au grée des rencontres nous adaptons notre itinéraire, en route nous faisons la connaissance d’Alice et Jérémy via Warmshowers (on se rend compte, qu’Alice vivait dans la même rue que Marion, il y a 20 ans) que le monde est petit  ! Et je retrouve Toby et Kate croisés sur une route ouzbek deux ans auparavant (eux aussi nous hébergent via warmshowers). Encore quelques pistes et nous voilà déjà de retour dans le nord (de l’ile du sud).

Un dernier aperçu de ce qu’est la Nouvelle-Zélande nous attend avant de repartir, dans la nuit du 13 au 14 novembre un tremblement de terre magnitude 7,8 à lieu à 150 km de notre campement. Au beau milieu de la nuit, la sensation est bien étrange, encore plus lorsqu’on dort à même le sol… c’est un peu comme la sensation que quelqu’un déplace ou secoue notre tente… ça dure près de 30 secondes, puis de nombreuses répliques durant les jours suivants. Plus de peur que de mal pour nous. En revanche le port de Picton où nous devons prendre notre bateau dans deux jours est endommagé, comme celui de Wellington sur l’ile du nord.

Par chance, nous sommes de nouveau hébergés chez Naomi et Mikael avant de quitter l’ile du sud, ce qui nous permet de bien dormir alors que les conditions météorologiques sont des plus mauvaises, les routes sont coupées ou par les éboulements ou par les inondations (quand ce n’est pas le tremblement de terre qui a avalé la chaussée). Plus de peut que de mal la encore. Nous avons bien notre bateau et temps et en heure. Nous remontons donc sur l’ile du nord (ou nous retrouvons nos amis de Warmshowers, Patrick et Dolores, avant de prendre un train pour Auckland et retrouver Katie et Steven.

Il nous reste quelques jours ici mais nous sommes invités à fêter Noël avec la famille de Steven (avant qu’eux, aillent fêter noël en décembre avec la famille de Katie en Angleterre). Nous passons donc nos derniers jours ici dans la joie, la bonne humeur et les fêtes ne Noël…

Une réflexion au sujet de « New Zealand, South Island / Nouvelle Zélande, l’île du sud »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CAPTCHA
Change the CAPTCHA codeSpeak the CAPTCHA code