Bienvenue en Germany

L’aventure continue, je n’ai pas trop le temps de mettre le blog à jour et les connexions internet en Allemagne sont toutes protégées (difficile de piquer le wifi du voisin).

Un grand merci à tous, j’ai reçu pleins de mails, pleins de commentaires sur les articles, ça me fait super plaisir, j’essaierai de répondre au maximum. ce soir je n’ai internet que très rapidement.

Ces derniers jours j’ai quitté l’EuroVélo pour faire le tour du lac de Constance (situé entre la Suisse, l’Autriche et l’Allemagne). Demain je rejoint de nouveau l’EuroVélo et je pense lever le pied (c’est le cas de le dire), prendre un peu mon temps (et mettre à jour le blog).

13 réflexions au sujet de « Bienvenue en Germany »

  1. bonjour Antoine
    Nous sommes une classe de CM de l’école de VAY (44) et nous suivons tes aventures une fois par semaine: tu nous permets de parler de l’Europe et ……. de voyages, de rêves, de passions, d’efforts, de plaisir!!! MERCI pour ce que tu montres aux enfants. André nous rendra prochainement visite et il parlera de ton aventure: il est intarissable sur le sujet.
    Bonne route et Kenavo!!!
    Mélanie RENAULT, professeur des écoles et amie « récente » d’André

  2. hey … les tracés spots qui croisent le lac en ligne droite nous le prouvent : le vélo couché plus fort que tout : il traverse même les étendues d’eau, wouh , facile!
    j’attend dc les détails: propulsion couplée voile-pédalier, version « et l ‘eau se retira pour laisser passer Antoine et son Equipement », vents forts, de dos = kyte-bike et action???
    je trépigne d’impatience d’en apprendre plus sur ce miracle passé jusqu’alors inaperçu!

    1. La propulsion couplée voile-pédalier j’y travaille, mais je garde le brevet de coté pour traverser le pacifique… en attendant ben, tu pédales.
      Le tour du lac est plutôt sympa, coté Suisse ils ont un peu vendu leur âme au diable, (ou plutôt vendu les terrains aux riches), du coup tu passes derrière les villas… pas top. Par contre une fois passé en Autriche et sur la partie Allemande, c’est nettement plus sympathique.

  3. Je crois que tu t’es trompé, tu aurais du prendre la direction Stein am Rhein sur 7Km puis tourner à droite au niveau de Ramsen direction Arbon sur 10Km, puis tourner de nouveau à droite à Schaffhausen et rouler 9Km pour revenir au même endroit.

    GroBisou

    1. Je savais bien que j’aurais du te glisser dans une sacoche, comme ça, impossible de me perdre. En plus il me reste une petite place… juste pour toi 😉

  4. Salut Antoine
    Effectivement tu perds pas de temps… Demain on sera a notre tour au lac de Constance pour quelques jours! Bonne continuation en tout cas et n oublie pas que les ascenseurs peuvent etre utiles!

    1. J’ai depuis testé les cabines téléphoniques Suisses, elles sont pas mal non plus. Plus spacieuses et mieux isolées que les françaises. Je recommande.
      Bises à vous 4 et bon courage.

  5. Salut Antoine.
    Juste une crevaison et une paire de pompes perdues, ça vaut pas cher pour en fait tout un plat (de canard)! Ceci dit, bravo déjà d’être arrivé à vélo dans un secteur que je connais très bien, pour y avoir séjourné pendant mon service militaire (il y a 35 ans!) … Sinon, comment va ton vélo et tes jambes? Comment sont les conditions climatiques? Merci beaucoup pour ta vidéo (et tes photos exclusives!) . J’attends encore un peu (sauf événements) pour donner de tes nouvelles à la multitude…
    Bisous et bonne continuation.
    Gilou

  6. Salut Antoine cela doit être compliquer pour toi
    de faire 60 km ( in peu près ).
    Peut ont dormir sur ton vélo en le mettent
    contre un mur ?

    Comment fait-tu pour savoir ou tu vas?
    As-tu un programe je veux dire( quelle pays vas-tu parcourir).

    Bisous!!!
    A bientôt…
    Dorian Hamet: élève a l’école du Sacré-Coeur en CM2,
    ton papa André ais venue comme acompagnateur au chateaux de la Turmeliere.

    1. 60 km dans l’absolu, c’est pas compliqué, après ça dépend où.
      Dans le morvan, j’ai pris quelques « raccourcis » à ma manière, et j’ai mis 27 min pour faire une montée de 2km. (2min 40 à la descendre).
      Tout ça pour dire que 60km en montée ou sur du plat c’est pas pareil.
      En ce moment je fais 80 km par jour sans trop de difficultés, c’est plat…
      Dans les montagnes du Pamir, si j’en fait 30 dans la journée je serai content.
      Pour la direction, en ce momment je suis l’EuroVélo (plus ou moins) ensuite j’improviserai.
      Pour ce qui est de dormir sur le vélo, même 2min, à un feu rouge c’est tentant, alors posé contre un mur, j’ai peur de partir pour une bonne sieste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *